14
FEV

Coupe d'Europe
tennis de table stage hennebont table tennis camps training

Mission impossible au pays des Tsars ?

Ligue des champions (quart de finale retour). Orenbourg - Hennebont, aujourd’hui (13 h). Battus à l’aller (1-3), les Morbihannais devront réaliser l’exploit.

C’est le cœur plus léger, après la victoire décrochée mardi face à Caen (3-2), que les Hennebontais ont pris l’avion, mercredi matin, en direction d’Orenbourg, en Russie, afin d’aller disputer le match retour de ce quart de finale de Ligue des champions. Une mission commando au pays des Tsars, qui relève presque de l’impossible. « On va essayer de créer un énorme exploit, déclare pourtant Boris Abraham. On va aller là-bas pour gagner. »

Ce qui est certain, c’est que l’équipe d’Orenbourg fait office de véritable épouvantail dans la compétition. Elle qui n’a pas perdu une seule rencontre cette saison en Ligue des champions, compte bien continuer sur sa lancée dominatrice.

« On a 3 % de chances de se qualifier »

Mais parfois, le colosse peut avoir les pieds d’argile et la Garde du Vœu compte bien là-dessus pour aller créer la sensation. Au match aller, le 16 janvier dernier, les Morbihannais avaient bien résisté face à l’ogre russe, le grand favori à la victoire finale. Cédric Nuytinck avait lancé son équipe sur les chapeaux de roues en remportant son duel face à Marcos Freitas (26e joueur mondial), en seulement trois petits sets.

Quentin Robinot était lui aussi bien parti dans sa rencontre face à Dimitrij Ovtcharov (10e) en remportant le premier set. Mais le rouleau compresseur s’est alors mis en marche. Le Français concédait le match et Orenbourg s’imposait alors 3-1, condamnant les Hennebontais à un exploit en Russie.« Vu le résultat du match aller et vu l’équipe adverse, je pense qu’on a 3 % de chances de se qualifier. Mais ces 3 % existent. »

Cette maigre opportunité, il faudra la cultiver et aller la chercher au courage. Les Hennebontais le savent : ils doivent mettre leur adversaire rapidement sous pression.« Il faut qu’on gagne le premier match. Si ce n’est pas le cas, on aura plus le droit à l’erreur. »

D’autant plus que Boris Abraham et ses joueurs devront évoluer dans un environnement hostile.

Mais les Bretons préfèrent voir le verre à moitié plein. « Il faudra faire un match plus que parfait. Moi je dis que c’est le sport : tous les week-ends, sur tous les terrains sportifs du monde, on voit toujours une petite surprise, alors pourquoi pas nous ! »

Source : Ouest-France du 14/02/20 par Quentin CARUDEL.

ORENBOURG : Dimitrij Ovtcharov (Allemagne, 10e), Vladimir Samsonov (Biélorussie, 24e), Marcos Freitas (Portugal, 26e).

HENNEBONT : Cédric Nuytinck (Belgique, 47e), Fan Shengpeng (Chine, non classé), Quentin Robinot (France, 188e), Samuel Walker (Angleterre, 81e).

 

Mais aussi ...

15
FEV
Orenburg-Hennebont:3-1
17
JAN
Hennbont-Orenburg: 1-3
16
JAN
Hennebont -Orenbourg
Hennebont-Orenburg
11
DEC
Düsseldorf-Hennebont: 3-1
10
DEC
Düsseldorf-Hennebont
06
DEC
Hennebont- STK Starr Croatia:3-1
05
DEC
Hennebont- STK Starr Croatia
01
NOV
Hennebont-Sporting Portugal:3-0
31
OCT
Hennebont-Sporting Portugal
24
OCT
Sporting Portugal-Hennebont:3-1
23
OCT
Sporting Portugal-Hennebont:
18
OCT
Hennebont-Dusseldorf:1-3
17
OCT
Hennebont-Dusseldorf
14
SEP
STK Starr Croatia-GVHTT:1-3
13
SEP
STK Starr Croatia-GVHTT