12
SEP

Pro A
Bruno Abraham présente

Tennis de table : Hennebont entre deux ères

Le président de la Garde du Vœu d’Hennebont, Bruno Abraham, s’est exprimé sur le présent et l’avenir. Après une année riche et avant l’arrivée du nouveau centre, le club est en transition.

Entretien

Après une saison riche (champion d’Europe, vice-champion de France), comment abordez-vous ce nouvel exercice ?

On sait que ce sera difficile de renouveler la même performance, d’autant plus qu’on perd notre leader Liam Pitchford. Ce n’est pas rien. Il faudra que l’équipe trouve rapidement son rythme, qu’il y ait une grosse cohésion. Je ne suis pas très inquiet pour ça. Cédric Nuytinck sera notre capitaine, il a montré, depuis qu’il est chez nous, beaucoup de caractère et d’emprise sur ses partenaires. Le premier objectif, ça va être le maintien. Après, on verra… Beaucoup va dépendre, je pense, de Fan Shengpeng. S’il maintient son niveau de fin de saison, je pense qu’on peut espérer des belles choses.

Est-il indispensable qu’un nouveau leader se détache ? Qui pourrait le devenir ?

Un leader, ça rassure l’équipe. Il peut enlever de la pression à ses collègues. En même temps, il est important d’avoir une équipe homogène. On l’aura. Maintenant, on souhaite que Fan Shengpeng soit ce leader. Quand on l’a recruté, c’était dans l’optique de devenir leader. Il ne l’avait pas montré en début de saison, mais il l’a dévoilé en finale de Coupe d’Europe. On espère qu’il va garder ce niveau de jeu et mettre l’équipe sur les bons rails, tout de suite.

Et il y a l’arrivée du Britannique Samuel Walker

Il était sur une liste de joueurs qui nous intéressait depuis plusieurs années. Les deux prestations qu’il a fournies contre Hennebont nous ont convaincus. Il avait battu sèchement Cédric à Hennebont. Ce soir-là, il nous avait beaucoup intéressés. Si Istres s’est maintenu la saison dernière, ils le doivent beaucoup à Samuel. Il est jeune, très pro, avec un gros potentiel.

Comment a évolué le niveau de Pro A ?

Le niveau est plus solide cette année, il n’y a pas d’équipe faible. Il est très homogène. Je pense que ce sera un championnat très ouvert. Jura-Morez sera favori à sa propre succession.

En Coupe d’Europe, quels seront les objectifs ?

En Ligue des Champions, on veut déjà atteindre les quarts de finale. Si on arrive à ce niveau, après, tout est possible. Mais en sachant qu’il y a l’ogre Orenbourg ainsi que Saarbrucken et Düsseldorf, qui sont les trois gros favoris.

La belle saison dernière a-t-elle pu ramener un nouveau public à Hennebont ?

Sur la fin, grâce à notre parcours européen, des personnes ont découvert le ping puis le club. Notre fréquentation, je pense qu’elle se maintiendra. Depuis seize ans qu’on est en Pro A, on a un public fidèle localement et un noyau dur sur l’ensemble de la Bretagne qui nous suit et qui se renouvelle. Hennebont joue toujours dans une salle pleine.

Boris Abraham va aussi voir son rôle évoluer, s’éloigner du banc d’entraîneur ?

C’est acté. C’était à son initiative. On a fait les démarches, pris des contacts. On a une liste d’entraîneurs intéressés par le poste. Ça se fera en même temps que notre entrée dans le nouvel équipement (lire ci-contre).

Source: Ouest-France du 12/09/19 recueilli par Martin CHOISELAT.

 

Mais aussi ...

09
NOV
La Romagne-Hennebont:2-3
08
NOV
La Romagne-Hennebont
04
NOV
Hennebont-Rouen:2-3
03
NOV
Hennebont-Rouen
22
OCT
Villeneuve/Lot-Hennebont:2-3
21
OCT
Villeneuve/Lot-Hennebont
28
SEP
Hennebont-Saint Denis:1-3
27
SEP
Hennebont-Saint Denis
25
SEP
Caen-Hennebont:3-1
24
SEP
Caen-Hennebont
18
SEP
Hennebont-Istres:3-1
17
SEP
Hennebont-Istres
12
SEP
Boris Abraham présente ses joueurs