08
JUIL

Coupe d'Europe
coupe europe tennis de table

Hennebont retrouve l’ogre Orenbourg

 

Ligue des champions. Hennebont évoluera dans le groupe D avec les Russes d’Orenbourg, les Allemands de Mülhlausen et les Suédois d’Eslövs.

 

Le tirage au sort de la Ligue des champions a eu lieu, hier, à Sarrebruck, en Allemagne. Pour sa treizième participation à la compétition, Hennebont a hérité d’un groupe compliqué, sans doute le plus relevé.

La Garde du Vœu retrouvera, notamment, les Russes d’Orenbourg, quadruples vainqueurs de la Ligue des champions (2012, 2013, 2015, 2017) et finaliste malheureux la saison dernière.« Pour moi, Orenbourg reste le grand favori de la compétition, souligne Boris Abraham, l’entraîneur hennebontais. Cette équipe a certes perdu Mizutani (n°13 mondial), mais elle a recruté Freitas (n°16) pour le remplacer. Et Ovtcharov (n°4) et Samsonov (n°25) sont toujours là. Avec Orenbourg dans notre groupe, on sait déjà qu’on sera trois à se battre pour la deuxième place qualificative pour les quarts de finale. »

Dans ce match à trois, la Garde du Vœu apparaît, sur le papier, comme l’équipe la mieux « outillée ». Mais Mülhlausen et Eslövs possèdent également de solides arguments. Les Allemands s’appuient sur un quatuor « homogène » composé de l’Autrichien Habesohn (n°51 mondial), du Roumain Ionescu (n°62), du Tchèque Jancarik (n°111) et de l’Allemand Mengel.

Les Suédois semblent plus imprévisibles. « Tout dépendra du rendement de leur Chinois, Xu Hui, qui les avait portés jusqu’en finale en 2016, poursuit Boris Abraham. L’an dernier, il a été moins performant, et son équipe a été sortie dès la phase de poules. » Eslövs compte également dans ses rangs deux Suédois, l’expérimenté Robert Svensson et le prometteur Truls Moregardh, et un Grec, Ionnis Sgouropoulos.

La Garde du Vœu aura donc pour objectif de se hisser jusqu’en quart de finale pour la sixième fois de son histoire. « Mais pour celaon devra être plus régulier et meilleur à domicile que la saison dernière (3 matches, 3 défaites) », prévient Boris Abraham. L’entraîneur hennebontais n’a pas oublié que son équipe avait commencé son parcours par une victoire chez le futur champion d’Europe, Düsseldorf, avant se saborder et de terminer dernière de son groupe.

 

Groupe A Düsseldorf (Allemagne), Pontoise-Cergy, Sporting du Portugal (Portugal), Ostrava (République Tchèque).

Groupe B : UMMC Ekaterinbourg (Russie), Dzialdowo (Pologne), La Romagne, Wels (Autriche).

Groupe C Sarrebruck (Allemagne), Grodzisk Mazowiecki (Pologne), Angers, Roskilde (Danemark).

Groupe D Orenbourg (Russie), Hennebont, Mülhlausen (Allemagne), Eslövs (Suède).

 

Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale, le troisième est reversé en Coupe ETTU, le quatrième éliminé.

Source: Ouest-France du 7/07/2018

Mais aussi ...

29
SEP
Düsseldorf-Hennebont
30
SEP
Düsseldorf-Hennebont:2-3
01
OCT
Q.Robinot après Düsseldorf-Hennebont:2-3
13
OCT
2ème journée:Roskilde-Hennebont
14
OCT
Roskilde-Hennebont:0-3
15
OCT
C.Nuytinck après la victoire à Roskilde
26
OCT
Hennebont-Dzialdowo
27
OCT
Hennebont-Dzialdowo:2-3
24
NOV
Hennebont-Düsseldorf
25
NOV
Hennebont-Düsseldorf:1-3
26
NOV
Interview C Nuytinck après Düsseldorf
01
DEC
Hennebont-Roskilde
02
DEC
Hennebont-Roskilde: 2-3
03
DEC
Boris Abraham , hennebont-Roskilde:2-3
21
DEC
Dzialdowo-Hennebont
22
DEC
Dzialdowo-Hennebont:3-1