26
OCT

Coupe d'Europe
coupe europe tennis de table

Sans transition, Hennebont enchaine avec l’Europe

Ligue des Champions. Hennebont-Dzialdowo, ce soir (20h). Battus par Rouen en Pro A mardi (1-3), les Hennebontais, invaincus en Europe, se tournent vers la réception des Polonais.

Sans prendre le temps de souffler, les joueurs de la Garde du Vœu accueillent les Polonais de Dekorglass Dzialdowo, pour un troisième match de Ligue des Champions.

Après deux victoires dans les salles de Düsseldorf (3-2) et de Roskilde (3-O), c’est à domicile qu’ils vont chercher un troisième succès. Succès qui les fuit cette saison salle Charles Abraham, après les revers contre Istres (3-2), Jura Morez (3-2) et Rouen (3-1). « C’est aussi un match qui peut nous permettre de faire un énorme pas vers la qualification pour le prochain tour », précise l’entraineur de la GVHTT, Boris Abraham.

« Nous avons du mal à domicile »

Pour s’imposer en fin à la maison, « il faut notamment corriger les débuts de match compliqués », dit Abraham. Quentin Robinot confirme : « Rouen était un match très difficile. Nous perdons les deux premiers duels sans marquer un seul set. C’était très compliqué de revenir ensuite. Normalement, c’est un plus de jouer à domicile mais, depuis le début de saison, nous avons du mal à nous imposer. »

Désormais, il faut enchainer avec un deuxième match en 48h. Pas un problème, selon Robinot : « Nous n’allons pas dire que nous avons beaucoup puisé dans nos ressources, mardi. L’enchaînement devrait aller. Il aurait pu être difficile si le match de mardi avait été plus long, et surtout plus fatiguant.

Et les Hennebontais, auteurs d’un sans faute en Ligue des Champions, n’entendent pas lâcher leur leadership. « Après la prestation que nous avons effectués à Düsseldorf, nous pouvons nous dire que nous sommes capables de remporter ce type de match, continue Robinot. J’espère surtout que nous allons bien commencer… Face à un adversaire au nom exotique, mais que les Hennebontais connaisent bien. « Cédric (Nuytinck) et Liam (Pitchford) ont déjà battu leur n°2, le Slovaque Yang Wang. De mon côté, j’ai perdu quand je me suis retrouvé face à lui. Cédric a aussi battu Vrablik, le Tchèque. Le dernier joueur sera un Asiatique (n°10 ou n°11 mondial). Que ce soit l’un ou l’autre, c’est un joueur qui doit marquer deux points pour son équipe. Ce sera une nouvelle fois compliqué. Ce serait bien d’arriver à 1-1 à la pause et ne pas réitérer nos deux derniers débuts de rencontre. »

Source : Ouest France du 26 octobre 2017.

HENNEBONT : Liam Pitchford (Grande Bretagne, n°62 mondial), Cédric Nuytinck (Belgique, n°71 mondial), Quentin Robinot (France, n°72 mondial).

Dzialdowo : Chun Ting Wong (Hong Kong, n°10 mondial), Kenta Matsudaira (Japon,n°11 mondial), Yang Wang (Slovaquie, n°66 mondial), Jiri Vrablik (République Tchèque, n°160 mondial).

Mais aussi ...

29
SEP
Düsseldorf-Hennebont
30
SEP
Düsseldorf-Hennebont:2-3
01
OCT
Q.Robinot après Düsseldorf-Hennebont:2-3
13
OCT
2ème journée:Roskilde-Hennebont
14
OCT
Roskilde-Hennebont:0-3
15
OCT
C.Nuytinck après la victoire à Roskilde
27
OCT
Hennebont-Dzialdowo:2-3